Une haute vallée avec quatre villages

Auffach - Oberau - Niederau - Thierbach

Wildschönau est une commune autrichienne avec 4131 habitants (état 1 janvier 2011) dans le disrict de Kufstein au Tyrol. La commune est aussi appellé la Wildschönau au Tyrol.

La haute vallée (24 km de longueur) dans la région de Wörgl est un des centres touristiques au Tyrol. La commune est composée de différents hameaux et les villages Niederau, Oberau, Auffach et Thierbach et  est situé aux Alpes de Kitzbühel. La mairie se trouve à Oberau.

A côté des installations touristiques pour aussi bien la saison estivale qu’hivernale, la praticulture et l’élevage intensif saisonier jouent un rôle. En plus, beaucoup d’habitants font la navette entre la vallée et leur travail hors de la commune.

Pendant longtemps il y avait aussi de l’exploitation minière à la Wildschönau.

La Wildschönau commence dans l’est avec Niederau et des routes à Wörgl et Hopfgarten dans la vallée de Brixental, vers le ouest la vallée monte à une ligne de partage des eaux, où Oberau s’étend jusqu’à la Wildschönauer Ache (rivière de montagne) et le hameau Mühltal. La rivière se dirige de sud à nord, du Siedeljoch par Auffach et Mühltal à travers la Kundler Klamm (crevasse) pour se jetter dans l’Inn. De Mühltal une rue monte raidement vers le ouest en direction de Thierbach et arrive plus loin ouest à la Gratlspitz.  Vers le nord un macadam se dirige à une mine (à visiter) et descend vers Kundl.

Dans le ouest la vallée est délimitée par les montages suivantes (de nord à sud): Gratlspitz (1899 m), Schatzberg (1898 m), Joelspitze (1964 m), Lämpersberg (2202 m), Kleiner Beil (2197 m), Großer Beil (2309 m, plus haute montagne de la vallée) et Sonnjoch (2287 m, à ne pas confondre avec Sonnjoch dans le massif des Karwendel). A l’ouest de cette chaine se trouve la vallée de l’Alpbachtal.

La partie de la vallée autour de la Wildschönauer Ache est délimitée dans l’est par Roßkopf (1731 m), Feldalphorn (1923 m), Schwaigberghorn (1990 m), Breitegg-Gern (1981 m), Wildkarspitze (1961 m) et Breiteggspitze (1868 m).

Comme clôture de vallée méridionale ces deux chaines sont lieés par un col, le Siedeljoch (1689 m). Par ce col on entre dans  “Langen Grund” (Kelchsau).

La clôture méridionale dans la partie de l’est de la vallée autour de Niederau est constituée par Roßkopf et Markbachjoch (1440 m).

Dans le nord la vallée est délimitée par un massif montagneux nettement plus bas vers la vallée de l’Inn.  De l’ouest à l’est: Gratlspitz, Thierbacher Kogl (1312 m), Kragenjoch (1425 m), Sonnberger Jöchl (1285 m), Möslalmkogl (1109 m), coupé par la Kundler Klamm (crevasse) entre la Thierbacher Kogl et la Kragenjoch.

Une première mention de la Wildschönau était faite en 1190, quand un comte bavarois faisait un don au couvent de Herrenchiemsee . A partir du 16ième siècle on commencait à exploiter du minerai argentifère et de cuivre à Thierbach, sur les flancs de la Gratlspitz, pour être transformé à Brixlegg. L’exploitation minière était arrêtée dans le 19ième siècle, à cause de la rentabilité affaiblie. En 1811 la commune Wildschönau était fondée. En 1911 une route était construite à travers la Kundler Klamm pour arriver à la vallée de l’Inn.

Selon la légende la haute vallée était à l’époque un lac, et au bord vivait un dragon.  Un paysan tuait le dragon et dans son agonie le dragon écrasait le rocher qui fermait le lac. L’eau coulait par la Kundler Klamm qui était crée vers la vallée de l’Inn et la haute vallée était libérée; dans les armes de la commune le dragon de la légende est représenté.

Source: Wikipedia